DIY

DIY – Beurre corporel douceur Coco – Cacao – Géranium

Je voulais avoir la peau douce … Avec ma peau très sèche, je qualifie plus souvent ma peau de “stable” ou “en convalescence” que douce. Mais j’avais envie d’essayer, de persévérer et de m’offrir une peau de bébé pour une fois ! Au final j’obtiens un beurre corporel anti-âge, anti-vergetures et une peau toute douce et agréablement parfumée !

Ingrédients

  • Beurre de Cacao : il nourrit et apaise les peaux normales à sèches, assouplit et protège les peaux rêches et déshydratées et a une action anti-âge.
  • Huile de Coco : très nourrissante, apaisante et douce. Idéale pour les peaux sèches, abîmées, gercées, rêches, manquant d’élasticité.
  • Cire d’abeille : produit de la ruche qui permet d’épaissir mes préparations.
  • Huile essentielle de Géranium Bourbon : actif anti-âge, tonique et raffermissant. Actions sur les peaux très sèches comme grasses acnéiques, très utile pour les vergetures et cicatrices.

Recette

Pour un pot de 30 g

  • Huile Végétale de Coco 12 g 
  • Cire d’abeille 3 g 
  • Beurre Végétale de Cacao 15 g 
  • Facultatif : Huile Essentielle de Géranium 17 gouttes 
  1. Au bain-marie, faire fondre l’huile de coco, la cire d’abeille et le beurre de cacao
  2. Hors feu : ajouter l’huile essentielle, homogénéiser et transvaser rapidement dans un pot propre et stérilisé de 30 mL
  3. Laisser 24h au frigo puis conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur

Précautions

Comme toutes les huiles essentielles, des précautions et une connaissance du produit s’imposent avant de l’utiliser. Faites toujours un test allergique au pli du coude (24-48h sans réaction) et lisez les contre-indications.

DIY

DIY – Mon Baume Magique : l’atout de ma trousse à pharmacie

Le Baume Magique est devenu la star de ma trousse en pharmacie depuis le début de l’été. Coups de soleil, piqures de guêpes, moustiques, eczéma ou encore migraine, il s’adapte à tout et remplit très bien son rôle : il répare, apaise et protège ma peau tout en détendant par son odeur de Lavande.

Ingrédients

  • Macérât de Calendula : anti-inflammatoire puissant, très apaisant : Gerçures, feu du rasoir, atopique, coups de soleil, démangeaisons, piqûres d’insectes, peaux qui tiraillent, sèches, rugueuses.
  • Beurre de Karité : très apaisant, hydrate, nourrit et régénère la peau en profondeur.
  • Huile de Bourrache : Régénérante et réparatrice, calmante et apaisante des peaux sensibles, elle redonne élasticité et tonicité à la peau 
  • Huile essentielle de Lavande Fine : Cicatrisante et régénérante cutanée puissante ( cicatrices, coups de soleil, brulures, piqures d’insectes, eczéma, psoriasis). Elle calme le système nerveux (migraines), est anti-inflammatoire et décontractante musculaire (douleurs, rhumatismes). Antispasmodique puissante (nausées), calmante, sédative (insomnies, doute, déprime, stress, palpitations).
  • Vitamine E : Conservateur naturel des huiles et beurres végétaux. Ajoutez la dans vos préparations ou encore de votre flacon d’huile pour la conserver plus longtemps. 

Recette

Pour un pot de 30 g

  • Macérât de Calendula 7 g 
  • Huile Végétale de Bourrache 6 g 
  • Cire d’abeille 2 g 
  • Beurre Végétale de Karité 14 g 
  • Vitamine E* 1 goutte
  • Huile essentielle de Lavande Fine* 15 gouttes
  1. Dans un petit bol, mélanger l’huile de Bourrache, la Vitamine E et l’huile essentielle de Lavande.
  2. Au Bain Marie, faire fondre la Cire d’abeille et le Beurre de karité.
  3. Hors feu, ajouter le mélange d’huile de Bourrache, transvaser rapidement dans un pot en verre stérilisé et laisser reposer quelques heures au frigo.
  4. Conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Utilisation

A appliquer sur la peau dès que nécessaire. En cas de stress, faire chauffer une noisette de baume dans la main et l’appliquer sur les poignets et le plexus solaire en respirant calmement.

Précautions

L’huile essentielle de Lavande Fine est déconseillée aux enfants de moins de 3 ans et femmes enceintes de moins de 3 mois. Ce produit est contre-indiqué si vous souffrez d’hypotension ou d’asthme.

DIY

DIY – Mon dentifrice en poudre Menthe Poivrée

Ah le dentifrice ! Pleins de produits chimiques et délicieusement moussant. D’aussi loin que je me souvienne, mes dents ont toujours été tâchées et mes gencives éternellement entrain de saigner. Avec appréhension, pour mon bien et celui de la planète, j’ai donc concocté un dentifrice en poudre. Après 6 mois d’utilisation, je ne retournerai aux dentifrices du commerce pour rien au monde. Mes dents sont blanches comme neige, mes gencives en pleine forme et ma planète me remercie. La première utilisation est curieusement différente mais en aucun cas pénible. A votre cuisine ! A bientôt !

Ingrédients

  • Argile Blanche : abrasif doux et assainissant tout en respectant l’émail
  • Carbonate de Calcium : abrasif doux et agent blanchissant des dents
  • Huile essentielle de Menthe Poivrée : rafraîchit l’haleine, antibactérienne et antifongique

Recette

Dans un pot en verre ambré

  • Argile Blanche Surfine 10 g
  • Carbonate de Calcium 10 g
  • Huile essentielle de Menthe Poivrée 5 gouttes

Mélanger les ingrédients et les introduire dans un pot en verre que l’on conserve à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Précautions

L’huile essentielle de Menthe Poivrée est contre indiquée aux enfants, femmes enceintes et certaines pathologies précises, il est important de lire la notice explicative avant utilisation de ce produit.

Non classé, Voyages

Salar d’Uyuni : guide pratique

Les Salar d’Uyuni sont pour tout voyageur en Amérique du Sud à la fois redoutés et très attendus. Une fois dans ce fameux désert, on comprend alors pourquoi ! Bien que notre road trip en 4×4 soit un des meilleurs souvenirs de mon voyage, il nous a fallu préparer correctement notre escapade. Voici un guide pratique pour vous aider à faire vos choix.

Départ de Tupiza

Itinéraire de 4 jours au départ de Tupiza et se termine à Uyuni. C’est le moins cher des 3 (San Pedro de Atacama et Uyuni). Les départs d’Uyuni sont très fréquents, les visites se feront donc en même temps que beaucoup d’autres voyageurs. Tupiza est une petite ville plutôt agréable comparée à la lugubre Uyuni.

Tupiza Pratique

  • Banco Union n’a pas fonctionné pour tous les types de cartes. Banco Fie est à privilégier. Renseignez vous bien auprès de votre banque avant de partir, ma carte n’est pas passée en Bolivie.
  • Nous avons dormi à l’hôtel El Grano de Oro, les hôtes sont d’une incroyable gentillesse et leur petit déjeuner très copieux.
  • Aller déjeuner au Mercado Gil Duran, pour très peu cher vous gouterez la cuisine locale délicieuse et bien copieuse. Prévenez vous dans le marché mais attention aux produits frais !

Agence

  • L’agence La Torre et son guide Luis Alberto ont organisé notre voyage à la perfection. Notre guide à organisé l’itinéraire afin que nous soyons les premiers sur place à chaque excursion, longueur d’avance nous permettant de profiter du panorama seuls. Je les recommande vivement.
  • Les auberges où nous avons dormi étaient relativement bien équipées et les sacs de couchage de l’agence d’excellente qualité. Nous avons dormi au chaud, bien habillés quand même.
  • Les repas sont équilibrés et très bons, les petits déjeuner copieux, ils ont même pensé au goûter.

Préparation pour le Salar

  • Achetez à Tupiza des feuilles de Coca à mâcher, du Paracétamol et … des antidhiarréiques ! Notre compagnon de voiture en a fait l’expérience, quand on part pour 4 jours en voiture, il vaux mieux éviter ce genre de malaises. Le mal de l’altitude est à prendre au sérieux, il se peut qu’à certains moments vous ayez des difficultés à respirer et maux de tête. Hydratez vous et mâchez de la Coca !
  • Vêtements très chauds et coupe vent obligatoire. Le temps est très changeant et les nuits sont extrêmement froides. Bonnet, gants et grosses chaussettes de rigueur !
  • Si vous êtes seuls, vous pouvez tenter de rejoindre un groupe de personnes qui vous correspondent avant de réserver le tour. Malheureusement 4 jours peuvent devenir très longs quand on est entouré des mauvaises personnes.

Excursion dans le désert

En 4 jours de 4×4, nous ne nous sommes pas ennuyé une seconde. Bien sûr il y a des moments de vide ou nous regardons tous par la fenêtre épuisés, mais les nombreux panoramas en valent la peine. Montagnes, déserts, lever et coucher de soleil sur l’incroyable Salar d’Uyuni valent bien l’aventure dans laquelle vous vous lancez. Un extrait ci dessous de ces quelques vues.

Laguna Negra

Laguna Colorada

Geysers

Laguna Verde et Volcan Licancabur

Le Salar

Amis voyageurs, n’hésitez pas à poser vos questions , à bientôt !

Non classé

DIY 100% Naturel : Mon baume à lèvre fondant

Mon baume à lèvres fond sur la bouche tout en restant résistant dans son pot. Je préfère le beurre de Cacao pour la sensation de protection épaisse sur mes lèvres. Vous pouvez bien sur choisir d’autres ingrédients ici. A bientôt !

Ingrédients

  • Beurre végétal de Cacao 7 g 
  • Huile Végétale de Coco 4 g 
  • Cire d’abeille 2 g 
  • Vitamine E* 1 goutte 

Recette

  1. Au bain-marie, faire fondre la cire d’abeille, le BV de Cacao et l’HV de Coco
  2. Hors feu, ajouter la Vitamine E
  3. Mettre dans un pot préalablement stérilisé

Se conserve environ 6 mois à l’abri de la lumière et de la chaleur.

La Vitamine E est un conservateur naturel des huiles et beurres végétaux. Ajoutez la dans vos préparations ou encore de votre flacon d’huile pour la conserver plus longtemps.

Non classé

DIY 100% Nature : Shampoing Solide des Blondes

Créer son shampoing solide, soi même, pour la première fois, ça fait peur ! Nos cheveux sont importants pour nous et les perdre en jouant au petit chimiste, ça n’arrivera pas ! Afin d’aller droit au succès, voici la recette de base de mon shampoing. Utilisé depuis plus de 6 mois, j’ai vu mes cheveux s’embellir, pousser, mes boucles se dessinent naturellement et mon cuir chevelu me remercie de lui donner du naturel. Petit plus non négligeable, je suis passée de 1 shampoing tous les 2 jours à un shampoing par semaine. A bientôt !

Ingrédients 

Pour choisir vos ingrédients c’est ici ! 

Shampoing solide Brillance et Volume pour cheveux blonds, secs, au cuir chevelu sensible 

  • Tensioactif SCI 40 g 
  • Poudre de Sidr 20 g 
  • Poudre de Brahmi 5 g 
  • Poudre de Guimauve 5g 
  • Huile Végétale de Coco 10 g 
  • Huile Végétale de Chanvre 10 g 
  • Hydrolat de Camomille 10 g 
  • Facultatif : Huile Essentielle de lavande Fine (ou autre) 15 gouttes 

Recette

1. Bain Marie : Faire fondre SCI HY de Camomille
2. Ajouter l’HV de Coco et l’HV de Chanvre, mélanger 
3. Ajouter progressivement les poudres 
4.  Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène 
5. Hors feu, Ajouter l’HE   
6. Tasser dans un moule en silicone 
7.  Laisser durcir 48h et démouler 

Précautions 

Portez des gants, un masque, des lunettes de protection, hotte allumée pour les poudres (celles-ci sont très irritantes pour les yeux et voies respiratoires). Aérez bien la pièce après et n’oubliez pas de bien laver vos surfaces avant et après utilisation. 

Non classé

Escapade rapide à Mendoza

Étant une fille des grands espaces, j’ai souvent redouté les grandes villes. Cependant ayant le vin pour grand amour, je décide de m’arrêter à Mendoza afin d’effectuer la fameuse visite des bodegas tant recommandée par les nombreux guides touristiques. Si comme moi vous hesitez à vous arrêter à Mendoza, voici un guide pour une escapade rapide dans la ville et ses alentours.

Jour 1 : Visite de la ville : Sortie d’une nuit de bus tumultueuse, je prend mes marques dans l’auberge de jeunesse, rencontre rapidement des voyageurs sympathiques et ensemble nous partons nous promener au Parc San Martin. Espace vert certe très vert et très… spacieux, cela reste un parc comme dans toutes les villes. Nous rencontrons la Couchsurfeuse d’un des voyageurs qui nous emmène à pied au Cerro de la Gloria. La ballade dure 1 heure, ça grimpe, la vue est assez jolie. Nous arrivons en haut, admirons la statue à l’effigie du Général San Martin, grand libérateur de l’Amérique du Sud. Au retour, il est trop tard pour commander un Taxi, nous entamons notre descente à pied avant que l’adorable garde parc, ayant pitié de nous, nous ramène en voiture jusqu’au centre de la ville. A savoir : Vous pouvez si vous êtes sportifs vous y rendre à vélo ou si moins, un Taxi ou un Uber fera très bien l’affaire.

Jour 2 : Route des Vins à Maipu : 2 choix s’offrent à vous pour vous y rendre : prendre le train et accéder à 1 bodega gratuite mais pas formidable, ou prendre l’un des nombreux bus (920, 812, 813, 816, 817) avec la carte Red Bus (demandez à votre auberge de jeunesse de vous en prêter une). A Maipu, 2 services de location de vélo, Maipu bikes propose le même prix que son concurrent mais se démarque par son vin gratuit à volonté à la fin de la journée, ambiance joyeuse garantie ! Ils vous donneront un plan détaillé des bodega à visiter : Bodega Mevi 🖤 (Vin, jambon et fromage) et Entre Olives 🖤 (Tapenade délicieuse, Chocolat et Miel) à favoriser ! Pour info, les filles étant pressées au retour, le taxi nous a coûté 300 Pesos.

Jour 3 : Puente Del Inca et Parc Aconcagua : Depuis la gare routière, un bus part à 6h du matin. Si vous allez vers le Chili (ou en revenez), je vous conseille de vous arrêter en route et passer la nuit à Upsallata avant de continuer votre route. La route est Magnifique. A Puente Del Inca, demandez au conducteur du bus de s’arrêter quelque temps après à l’entrée du Parc. La balade la plus courte coûte 200 Pesos, elle n’est pas difficile en soi, mais l’altitude peut être pesante si vous y êtes confrontés pour la 1ère fois. Prévoyez de quoi pique niquer une fois arrivés au Pont. Il existe d’autres randonnées après le pont et des refuges si vous souhaitez y passer plusieurs jours. Toutes les infos ici. Au retour, marchez quelques kms le long de la route jusqu’à Puente Del Inca, attractif grâce à son célèbre pont et La légende qui le précède.

En plus :

Si votre auberge de jeunesse vous propose une ballade à Cheval suivie d’un Asado, foncez ! Une charmante famille vous acceuillera dans un très beau décor, et la viande servie au dîner va certainement vous envoûter !