DIY, Non classé

Recette – Shampoing solide fortifiant spécial pousse

Un shampoing solide spécialement conçu pour limiter la chûte des cheveux et en accélérer la pousse. Ces poudre ayurvédiques venues d’Inde sont les alliées naturels de votre futur crinière de feu. A tester !

Recette

  • Tensioactif SCI 40 g
  • Poudre de Shikakai 10 g
  • Poudre de Brahmi 5 g
  • Poudre d’Amla 5 g
  • Huile de Ricin 6 g
  • Huile de Chanvre 9 g
  • Macérât de Calendula 5 g
  • Eau 10 g
  • Glycérine végétale 4.5 g (facultative mais chaudement recommandée)

Précautions : Manipuler les poudres en portant masque et lunettes de protection, hotte allumée(celles-ci sont très irritantes pour les yeux et voies respiratoires). Aérez bien la pièce après et n’oubliez pas de bien laver vos surfaces avant et après utilisation.  Préférez des instruments en bois ou inox pour la manipulation des argiles.

  1. Au bain-marie, faire fondre le SCI dans l’eau.
  2. Ajouter l‘huile de Ricin et mélanger
  3. Ajouter les poudres et mélanger.
  4. Hors feu, ajouter les huiles restantes et la glycérine végétale et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
  5. Tasser dans un moule en silicone et laisser reposer quelques heures au frigo.
  6. Laisser durcir 48 heures à l’air ambiant, démouler et c’est prêt !

Ingrédients

  • Shikakaï : Lave, démêle et fait briller les cheveux en douceur. Fortifiante, anti-chute, antipelliculaire 
  • Huile de Ricin : Gaine et nourrit les cheveux secs, ternes, abîmés. Antichute, fortifiante et stimulante capillaire 
  • Macérat de Calendula : Apaise les cuirs chevelus sensibles et sujets aux démangeaisons 
  • Huile de Chanvre : Nourrissante, lissante, démêlante des cheveux secs, mous, ternes, crépus, sans volume
  • Amla : Régénérante, antichute et activatrice de pousse. Aide à foncer les cheveux blancs précoces 
  • Brahmi : Epaissit et fait briller les cheveux fins, ternes, favorise leur pousse. Apaise le cuir chevelu et lutte contre les pellicules 
  • SCI : Tensioactif d’origine végétale (huile de Coco) et synthétique. Lave les cheveux en douceur 
  • Glycérine végétale : Maintient l’hydratation des cheveux, les rend doux 
DIY, Non classé

Recette – Crème à récurer maison

Le ménage écologique est aussi économique ! Faite avec des ingrédients naturels, cette crème nettoie et assainit les surfaces. Idéale dans la cuisine et la salle de bain, à tester !

Recette

  • Argile blanche 50 g 
  • Bicarbonate de soude 50 g
  • Savon noir 50 g  
  • Carbonate de Calcium 40 g 
  • Eau environ 70 g  
  • Facultatif : huile essentielle de Citron (sans furocoumarines) 14 gouttes  

Mélanger simplement les ingrédients et ajouter de l’eau jusqu’à l’obtention de la consistance souhaitée et conserver dans un pot ou récipient verseur.

Ingrédients  

  • Argile blanche : nettoyante, abrasive douce, absorbe le gras
  • Bicarbonate de soude : nettoyant écologique multi-fonctions, dégraisse, purifie, désodorise et fait briller les surfaces
  • Savon noir : issu de l’huile d’olive, biodégradable et respectueux de l’environnement ; il nettoie et dégraisse toutes les surfaces
  • Carbonate de calcium : nettoie et fait briller les surfaces, abrasif doux
  • Huile essentielle de Citron (sans furocoumarines) : non photosensibilisante et riche en actifs antiviraux, antifongiques et antibactériens
Non classé, Voyages

Salar d’Uyuni : guide pratique

Les Salar d’Uyuni sont pour tout voyageur en Amérique du Sud à la fois redoutés et très attendus. Une fois dans ce fameux désert, on comprend alors pourquoi ! Bien que notre road trip en 4×4 soit un des meilleurs souvenirs de mon voyage, il nous a fallu préparer correctement notre escapade. Voici un guide pratique pour vous aider à faire vos choix.

Départ de Tupiza

Itinéraire de 4 jours au départ de Tupiza et se termine à Uyuni. C’est le moins cher des 3 (San Pedro de Atacama et Uyuni). Les départs d’Uyuni sont très fréquents, les visites se feront donc en même temps que beaucoup d’autres voyageurs. Tupiza est une petite ville plutôt agréable comparée à la lugubre Uyuni.

Tupiza Pratique

  • Banco Union n’a pas fonctionné pour tous les types de cartes. Banco Fie est à privilégier. Renseignez vous bien auprès de votre banque avant de partir, ma carte n’est pas passée en Bolivie.
  • Nous avons dormi à l’hôtel El Grano de Oro, les hôtes sont d’une incroyable gentillesse et leur petit déjeuner très copieux.
  • Aller déjeuner au Mercado Gil Duran, pour très peu cher vous gouterez la cuisine locale délicieuse et bien copieuse. Prévenez vous dans le marché mais attention aux produits frais !

Agence

  • L’agence La Torre et son guide Luis Alberto ont organisé notre voyage à la perfection. Notre guide à organisé l’itinéraire afin que nous soyons les premiers sur place à chaque excursion, longueur d’avance nous permettant de profiter du panorama seuls. Je les recommande vivement.
  • Les auberges où nous avons dormi étaient relativement bien équipées et les sacs de couchage de l’agence d’excellente qualité. Nous avons dormi au chaud, bien habillés quand même.
  • Les repas sont équilibrés et très bons, les petits déjeuner copieux, ils ont même pensé au goûter.

Préparation pour le Salar

  • Achetez à Tupiza des feuilles de Coca à mâcher, du Paracétamol et … des antidhiarréiques ! Notre compagnon de voiture en a fait l’expérience, quand on part pour 4 jours en voiture, il vaux mieux éviter ce genre de malaises. Le mal de l’altitude est à prendre au sérieux, il se peut qu’à certains moments vous ayez des difficultés à respirer et maux de tête. Hydratez vous et mâchez de la Coca !
  • Vêtements très chauds et coupe vent obligatoire. Le temps est très changeant et les nuits sont extrêmement froides. Bonnet, gants et grosses chaussettes de rigueur !
  • Si vous êtes seuls, vous pouvez tenter de rejoindre un groupe de personnes qui vous correspondent avant de réserver le tour. Malheureusement 4 jours peuvent devenir très longs quand on est entouré des mauvaises personnes.

Excursion dans le désert

En 4 jours de 4×4, nous ne nous sommes pas ennuyé une seconde. Bien sûr il y a des moments de vide ou nous regardons tous par la fenêtre épuisés, mais les nombreux panoramas en valent la peine. Montagnes, déserts, lever et coucher de soleil sur l’incroyable Salar d’Uyuni valent bien l’aventure dans laquelle vous vous lancez. Un extrait ci dessous de ces quelques vues.

Laguna Negra

Laguna Colorada

Geysers

Laguna Verde et Volcan Licancabur

Le Salar

Amis voyageurs, n’hésitez pas à poser vos questions , à bientôt !

Non classé

DIY 100% Nature : Shampoing Solide des Blondes

Créer son shampoing solide, soi même, pour la première fois, ça fait peur ! Nos cheveux sont importants pour nous et les perdre en jouant au petit chimiste, ça n’arrivera pas ! Afin d’aller droit au succès, voici la recette de base de mon shampoing. Utilisé depuis plus de 6 mois, j’ai vu mes cheveux s’embellir, pousser, mes boucles se dessinent naturellement et mon cuir chevelu me remercie de lui donner du naturel. Petit plus non négligeable, je suis passée de 1 shampoing tous les 2 jours à un shampoing par semaine. A bientôt !

Ingrédients 

Pour choisir vos ingrédients c’est ici ! 

Shampoing solide Brillance et Volume pour cheveux blonds, secs, au cuir chevelu sensible 

  • Tensioactif SCI 40 g 
  • Poudre de Sidr 20 g 
  • Poudre de Brahmi 5 g 
  • Poudre de Guimauve 5g 
  • Huile Végétale de Coco 10 g 
  • Huile Végétale de Chanvre 10 g 
  • Hydrolat de Camomille 10 g 
  • Facultatif : Huile Essentielle de lavande Fine (ou autre) 15 gouttes 

Recette

1. Bain Marie : Faire fondre SCI HY de Camomille
2. Ajouter l’HV de Coco et l’HV de Chanvre, mélanger 
3. Ajouter progressivement les poudres 
4.  Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène 
5. Hors feu, Ajouter l’HE   
6. Tasser dans un moule en silicone 
7.  Laisser durcir 48h et démouler 

Précautions 

Portez des gants, un masque, des lunettes de protection, hotte allumée pour les poudres (celles-ci sont très irritantes pour les yeux et voies respiratoires). Aérez bien la pièce après et n’oubliez pas de bien laver vos surfaces avant et après utilisation. 

Non classé

Escapade rapide à Mendoza

Étant une fille des grands espaces, j’ai souvent redouté les grandes villes. Cependant ayant le vin pour grand amour, je décide de m’arrêter à Mendoza afin d’effectuer la fameuse visite des bodegas tant recommandée par les nombreux guides touristiques. Si comme moi vous hesitez à vous arrêter à Mendoza, voici un guide pour une escapade rapide dans la ville et ses alentours.

Jour 1 : Visite de la ville : Sortie d’une nuit de bus tumultueuse, je prend mes marques dans l’auberge de jeunesse, rencontre rapidement des voyageurs sympathiques et ensemble nous partons nous promener au Parc San Martin. Espace vert certe très vert et très… spacieux, cela reste un parc comme dans toutes les villes. Nous rencontrons la Couchsurfeuse d’un des voyageurs qui nous emmène à pied au Cerro de la Gloria. La ballade dure 1 heure, ça grimpe, la vue est assez jolie. Nous arrivons en haut, admirons la statue à l’effigie du Général San Martin, grand libérateur de l’Amérique du Sud. Au retour, il est trop tard pour commander un Taxi, nous entamons notre descente à pied avant que l’adorable garde parc, ayant pitié de nous, nous ramène en voiture jusqu’au centre de la ville. A savoir : Vous pouvez si vous êtes sportifs vous y rendre à vélo ou si moins, un Taxi ou un Uber fera très bien l’affaire.

Jour 2 : Route des Vins à Maipu : 2 choix s’offrent à vous pour vous y rendre : prendre le train et accéder à 1 bodega gratuite mais pas formidable, ou prendre l’un des nombreux bus (920, 812, 813, 816, 817) avec la carte Red Bus (demandez à votre auberge de jeunesse de vous en prêter une). A Maipu, 2 services de location de vélo, Maipu bikes propose le même prix que son concurrent mais se démarque par son vin gratuit à volonté à la fin de la journée, ambiance joyeuse garantie ! Ils vous donneront un plan détaillé des bodega à visiter : Bodega Mevi 🖤 (Vin, jambon et fromage) et Entre Olives 🖤 (Tapenade délicieuse, Chocolat et Miel) à favoriser ! Pour info, les filles étant pressées au retour, le taxi nous a coûté 300 Pesos.

Jour 3 : Puente Del Inca et Parc Aconcagua : Depuis la gare routière, un bus part à 6h du matin. Si vous allez vers le Chili (ou en revenez), je vous conseille de vous arrêter en route et passer la nuit à Upsallata avant de continuer votre route. La route est Magnifique. A Puente Del Inca, demandez au conducteur du bus de s’arrêter quelque temps après à l’entrée du Parc. La balade la plus courte coûte 200 Pesos, elle n’est pas difficile en soi, mais l’altitude peut être pesante si vous y êtes confrontés pour la 1ère fois. Prévoyez de quoi pique niquer une fois arrivés au Pont. Il existe d’autres randonnées après le pont et des refuges si vous souhaitez y passer plusieurs jours. Toutes les infos ici. Au retour, marchez quelques kms le long de la route jusqu’à Puente Del Inca, attractif grâce à son célèbre pont et La légende qui le précède.

En plus :

Si votre auberge de jeunesse vous propose une ballade à Cheval suivie d’un Asado, foncez ! Une charmante famille vous acceuillera dans un très beau décor, et la viande servie au dîner va certainement vous envoûter !

Non classé

El Chalten : Randonnée pour filles fumeuses, buveuses et pas en forme

El Chalten, ville réputée pour ses nombreuses randonnées et Happy Hour est le coup de coeur que je ne pensais pas avoir. 

En effet la fameuse randonnée tant convoitée jusqu’au pied du Fitz Roy me semblait impossible à réaliser en 1 journée. avec Viviane rencontrée à El Calafate, nous répartirons l’épopée sur 3 jours. 

20190508_152722

Trek de 3 jours pour filles fumeuses, buveuses et pas en forme 

Jour 1 : El Chalten – Laguna Torre 

Excepté le 1er kilomètre très pentu, la randonnée fut très aisée : environ 5h avec nos gros sacs sur le dos. Nous campons au Camping De Agostini et profitons de la très belle vue sur le Cerro Torre.

20190323_152714

 Le lendemain matin, une maman Huemule et son bébé traversent la rivière devant nous. Le petit déjeuner fut riche en émotions. 

20190324_095854

Jour 2 : Camping De Agostini – Poincenot 

Traversée relativement aisée de lagunes, rivières, forêts, nous avons vu beaucoup de très beaux oiseaux.

Nous arrivons en fin de journée au Camping Poincenot, régis par des Condors qui font le tour des tentes en nous regardant d’un drôle d’oeil. Le soir nous dinons avec vue sur le Fitz Roy, puis profiterons du ciel pour admirer les nombreuses étoiles et étoiles filantes. 

20190324_190402

Jour 3 : Cerro Fitz Roy et retour à El Chalten

Réveil à 5h30 et début de l’ascension. Nous grimpons la montagne, éclairées par nos lampes frontales. 2 heures plus tard, nous sommes installées au pied du Fitz Roy dans nos sacs de couchage et buvons du maté. La plus belle des récompenses est là, le 1er rayon de soleil sur la roche du Fitz Roy. Magnifique. 

Nous redescenderons ensuite au campement packer nos affaires puis retour à El Chalten pour la douche tant attendue. Le retour est en descente, nous nous congratulons d’avoir randonné dans ce sens. 

20190325_075544

Informations pratiques 

Dans ton sac il te faut : 

Materiel : Matelas, duvet (-15° minimum), tente, popote et réchaud (se loue à prix modique à El Chalten), fourchette, torçhon, sac plastique solide (poubelle)

Alimentation : Bouteille d’eau 1 L (remplie dans l’eau de la rivière), gâteaux, empanadas pour le dejeuner (se conservent très bien), pâtes lyophilisées (diner), pain et beurre (petit dejeuner) . Et du vin ! Petite précision, il n’y a pas de poubelle dans le parc, prendre du vin en brique ou le transférer dans une bouteille en plastique plus légère. 

Hygiène et Vêtements : Lingettes (=douche), PQ, trousse de secours, vêtements très chauds, bonnets et gants (se garderont la nuit pour les frileux comme moi)

IMG-20190325-WA0027

En plus

J’ai dormi à l’Hostal Rancho Grande : Auberge de jeunesse pourvue d’un staff très sympa, propose des réductions sur les billets de bus et les impriment directement. Ils nous ont gardé nos sacs en sécurité lors de notre trek et nous ont permit de nous doucher avant de reprendre le bus. C’est surtout une excellente ambiance, un bar et restaurant pas cher 24/24 et un bon petit déjeuner. 

Non classé

Nature et Toi : Le passage au 100% Naturel

Tout a commencé il y a quelques mois. J’appliquais comme chaque jour depuis bien trop longtemps ma crème miracle sur mes lèvres gercées, la même que l’on met gracieusement sur les fesses irritées des bébés. Et puis, je ne sais pourquoi, je me suis posé la question : C’est quoi la Paraffine ? Je demande à Ecosia et PRISE DE CONSCIENCE 

Paraffine = pétrole … Donc je met tous les jours depuis ce qui me semble une éternité des résidus de pétroles sur ma peau ? Et des produits toujours plus chimiques et toxiques, dans mes cheveux, sur mes dents ?

Dans l’instant, terrifiée, je commence à lire et analyser frénétiquement les étiquettes de mes shampoings, savons, dentifrices. S’en suit une « crise de paranoïa » sur les fabricants de cosmétiques toxiques, de mèche avec les fabricants de chimiothérapies et autres médicaments que l’on redoute d’avaler un jour (Mais ça, c’est un autre débat).

Enfin, après peu de verres de vin blanc, la solution la plus responsable, logique et écologique s’imposa à moi. Les cosmétiques 100% Naturel c’est possible ! Après de longues recherches, je crée aujourd’hui mes produits sur mesure, adaptés à ma peau et mes cheveux, dans une démarche écologique et zéro déchet.

Bonne nouvelle pour nous, le DIY 100% Naturel est très facile avec une bonne préparation et de bons ingrédients. Toutes mes recettes sont élaborées avec soin et testées au préalable par plusieurs personnes et sur une longue période.

Ainsi, préserver ta santé, c’est aussi préserver ta planète, c’est quand même l’objectif N°1. Ici, partagez vos recettes, échangez vos informations et parlez de tout ça autour de vous pour accélérer le mouvement. A très bientôt !