Voyages

Dans ma Valise en Amérique du Sud

Faire son sac pour un pays inconnu n’est jamais aisé, voici le récapitulatif (post voyage) de mon backpack en Amérique du Sud. 

Vêtements

  • Jean × 1
  • Jogging (idéal pour les longs trajets en bus)
  • Short
  • Pantalon de randonnée
  • Collant en laine Mérinos
  • Pyjama fin
  • Robe
  • Débardeurs / T shirt × 3-4
  • Pull de ville × 1
  • T shirt manche longue technique × 1
  • Pull en Laine Mérinos × 1
  • Polaire × 1
  • Anorak
  • Echarpe, bonnet et gants
  • Casquette / chapeau
  • Culottes × 4-5
  • Chaussettes en laine × 2 (jour et nuit)
  • Soutif x 2 (dont une brassière plus confortable pour marcher)
  • Maillot de bain
  • Chaussures de rando
  • Tennis
  • Tongs (essentielle surtout pour les douches cracras)

Accessoires 

  • Sac à dos (45+10 L minimum) + housse imperméable 
  • Sac à dos technique (dos anti transpirant et poches latérales) 
  • Petit sac bandoulière
  • Sacs (linge sale, bouffe, poubelle)
  • 1 Tupperware
  • 1 fourchette
  • 1 couteau suisse (avec ciseau ongles, pince à épiler, ouvre bouteille et ouvre boite) 
  • Lunettes de soleil
  • Anti moustique
  • Crème solaire
  • Lampe frontale
  • Tablette + Carte SD (avec pleins de films dedans)
  • Adaptateur, batterie externe, 2 câbles, écouteurs
  • Gourde de 1 L
  • Mousquetons × 2 (1 pour accrocher les chaussures qui puent en dehors du sac, 1 pour accrocher la gourde ou la casquette)
  • 1 Carnet et stylo
  • 1 petit dictionnaire
  • Jeu de cartes
  • Bouchons d’oreilles
  • Cadenas
  • Gel anti bactérien
  • Cendrier portable
  • 1 petit sac de couchage ou 1 couverture en Alpaga (achetée sur place)
  •  Contraception et menstruations 

Trousse de toilette 

  • Shampoing solide
  • Savon de Marseille (corps et lessive)
  • Brosse à dent et dentifrice
  • Huile de Coco (hydrate corps et visage) ou crème hydratante
  • Baume à levre
  • Déo ou pierre d’alun
  • Rasoir
  • Serviette microfibre

Trousse de secours 

  • Pansements normaux et spéciales cloques
  • Désinfectant, compresses et sérum physiologique
  • Paracétamol (tres utile)
  • Ibuprofene
  • Anti diarrheique
  • Spason
  • Pour le mal de l’altitude : acheter des feuilles de Coca sur place
  • Anti histaminique (allergies) 
  • Antibiotique général (sur prescription médicale)
  • Crème apaisante (piqûres de moustiques et bêtes étranges) 

Formalités 

  • Passeport et copies sur la boite mail
  • 1 compte Paypal
  • 1 CB de voyageur sinon Visa est plus acceptée que Mastercard
  • Des dollards US (acceptés partout)
  • Une assurance voyageur
  • Playlist téléchargée
  • App MappsMe téléchargée
  • Permis de conduire international
  • Vaccins à jour 

Bon voyage ! 

Voyages

Ushuaïa – La Ville du Bout du Monde

Ushuaïa nous a tous fait rêver. Même si la plupart des gens, grâce aux fameux gels douches, imagine une ile paradisiaque, les premiers mots que l’on prononcent en arrivant sont « GLA GLA » et « WAOUH ».

La ville, bien  qu’aujourd’hui très convoitée par les touristes (et donc très chère), n’en reste pas moins une étape incontournable dans la découverte de la Patagonie.

Les incontournables

  • Virée en Catamaran sur le Canal de Beagle

20190317_154821_001

Quelques heures en bateau le temps d’admirer les Pingouins, Cormorans et par chance les Toninas (espèces de dauphins) qui nous ont laissés admiratives avec mes deux nouvelles amies (l’équipe du matin a pu approcher une baleine). La vue est magnifique, et si comme moi vous arrivez à Ushuaïa sous la pluie, rien de telle qu’une ballade en bateau pour sauver la journée.

  • Parc National Tierra Del Fuego

20190424_073335

Si vous arrivez en plein été, camper dans le parc vous permettra d’accéder aux nombreux sentiers et points de vue qu’il peut offrir. Si comme moi votre temps est limité et la météo est non clémente pour l’accès aux Miradors, la simple ballade de 2-3 heures le long de la côte vous permettra d’admirer ces superbes paysages. A l’entrée du sentier, arrêtez vous à la Poste du Bout du Monde pour envoyer quelques cartes postales (pas trop parce que c’est très cher).

  • Laguna Esmeralda 🖤

20190424_072603

C’est de loin mon meilleur souvenir d’Ushuaïa, autant pour la vue que pour le contexte de ma visite. En effet, les bus touristiques coûtent très chers, et me promener en même temps que 50 autres personnes n’est pas ma tasse de thé. Sur les conseils éclairés d’autres voyageurs solitaires, j’entrepris alors de m’y rendre en Stop. Voyager en tant que femme seule n’est jamais évident, mais si je ne fais pas de stop à Ushuaïa, je n’en ferai nul par ailleurs. Me voilà donc dans le bus local à 8h du matin, le conducteur de bus très gentil me laisse à la sortie de la ville, et en 1 minute top chrono je me retrouve dans la voiture d’un charmant couple qui partage avec moi leur maté. Je me retrouve 20 minutes plus tard à l’entrée du sentier,puis 2 heures de ballade plus tard à la Laguna Esmeralda. Le sentier est TRES BIEN balisé, impossible de se perdre. Le paysage est incroyable, l’émotion est à son comble. Un pique nique plus tard, je repars dans l’autre sens, comblée. J’attendrai à nouveau 2 minutes montre en main avant que deux sympathiques garçons me ramènent en voiture jusqu’à l’entrée de mon Hostel (La grande classe).

Etc.

  • J’ai dormi à l’Hostal Yakush : Malgré un clair problème d’isolement sonore, la localisation, l’acceuil et les rencontres que j’y ai faite ont compensé le manque de sommeil.
  • Passez par l’office de tourisme pour faire tamponner votre passeport ! 20190527_140743
  • Arriver ou quitter Ushuaïa en avion vous garantit une vue imprenable sur le Canal de Beagle. Mon vol Ushuaïa – El Calafate fut un régal pour les yeux !